Rôdeurs

Qu'ils viennent me chercher. La forêt est mon territoire.

UNIVERS

Rôdeur, personnage de Grandeur Nature

Le concept du rôdeur emprunte à un long lignage de chasseurs solitaires, de survivalistes, de pionniers des frontières, d’éclaireurs forestiers, de guides et de combattants furtifs.

Des chasseurs-cueilleurs primordiaux pourchassant leurs proies dans la brousse en passant par les coureurs des bois et les mercenaires autochtones engagés pour leurs talents de pistage, il existe une énorme diversité autour du thème du rôdeur. Le concept est aussi associé étroitement au ‘’ranger’’, terme tiré du jargon militaire pour décrire des troupes légères et mobiles spécialisées en reconnaissance, en survie, en combat d’embuscade et en guerre de guérilla.

L’association entre le rôdeur et la nature sauvage peut difficilement être ignorée. S'il arrive que les rôdeurs soient simplement habiles à survivre et chasser à titre de professionnels, ils entretiennent généralement une connexion plus profonde, que ce soit à travers leur mode de vie ou leur association avec le territoire et ses habitants.

Si les rôdeurs ne sont pas eux-mêmes natifs des contrées sauvages, ils tendent à se rapprocher de leurs habitants et d’en adopter les coutumes, au point où les citadins peuvent souvent les regarder avec méfiance et dédain.

La fiction est garnie de rôdeurs célèbres et iconiques. Aragorn du Seigneur des anneaux est souvent présenté comme le roi de cet archétype de la fantaisie, étant certainement le plus ancien exemple et aussi le plus populaire. Jon Snow du Trône de Fer est aussi un excellent exemple de rôdeur, tout comme Geralt de Riv, un chasseur de monstres ayant tout du rôdeur sauf le titre. Des personnages plus modernes s’ajoutent aussi à la liste, avec des noms très connus comme Rambo ou Katniss Everdeen de Hunger Games comme exemples qui viennent contribuer à la longue histoire des rôdeurs dans la culture populaire.

Personnages

Dans un concept médiéval fantastique comme en GN, les rôdeurs sont souvent présentés comme des loups solitaires, des forces tranquilles, ou des sauvageons antisociaux plus à l’aise avec les bêtes que les gens. Ces personnages sont souvent influencés par l’idée de la chasse, voyant le monde à travers une logique prédateur-proie, ou adoptant une perspective très utilitariste orientée vers la survie. Sans nécessairement être amoraux, les rôdeurs sont souvent hésitants à se mêler des affaires des autres. Ce sont souvent des anti-héros ou des leaders réticents, inspirant les autres à les suivre sans réel désir pour ce genre d’influence ou de prestige.

Résilients et ingénieux, les rôdeurs peuvent souvent puiser sur un riche bagage d’expériences pour faire face aux défis qui se dressent sur leur chemin, en faisant des personnages pragmatiques avec un savoir pratique dur à égaler.

La relation entre les rôdeurs et la nature est un élément qui peut être très intéressant à développer lors de la création du personnage. Pour certains, la nature est certainement leur foyer, un domaine précieux qu’ils sont prêts à défendre contre la corruption et l’étalement de la civilisation.

Il peut également s’agir d’un lieu d’exil, un endroit où fuir son passé, d'abandonner sa honte et ses crimes pour se forger une nouvelle vie dans les marges du monde connu. Ultimement, la nature est également un lieu rassurant par sa simplicité, une vie difficile mais libre des contraintes et des subtilités de la vie urbaine, un lieu où une personne peut être libre et en paix tout en testant ses limites.

Les Artisans d'Azure

Armure du Forestier

Découvrez l'Armure du Forestier

Menaces lointaines

Arcs & Flèches

Découvrez la collection

Costumes

En grandeur nature, il est attendu des rôdeurs qu’ils portent des vêtements hautement fonctionnels et de l’équipement adapté pour la survie en forêt, la mobilité et la discrétion. Les tons de vert et terreux sont des choix naturels pour le camouflage, et les décorations sur ces vêtements devraient être limitées et subtiles, prenant souvent inspiration des formes et des thèmes du monde sauvage ou récupérant littéralement des matériaux tirés de la forêt et de la chasse comme le bois, les plumes et les os. Les capes et les capuchons sont désormais classiques pour les rôdeurs, mais peuvent être remplacés par des manteaux longs ou des foulards.

Les rôdeurs sont des combattants, mais la ligne de front n’est pas forcément leur domaine. Toute armure devrait être limitée à des formes légères et flexibles, toute composante trop lourde ou bruyante allant contre l’idée d’un guerrier mobile et discret.

Les armures de cuir sont presque incontournables, tout métal devant être limité au minimum ou cousu sur du cuir ou du gambison pour l’empêcher de bouger et faire du bruit. En mêlée, les rôdeurs combattent souvent avec leurs outils de forestiers, longs couteaux de chasse et hachettes étant particulièrement efficaces pour des embuscades, avec une arme dans chaque main pour compenser le manque d’allonge ou l’absence de bouclier. Des armes polyvalentes comme l’épée longue ou l’épée bâtarde sont aussi extrêmement communes pour les rôdeurs, surtout considérant qu’il s’agit de l’arme de prédilection de nombreux rôdeurs célèbres comme Aragorn, Jon Snow et Geralt de Riv. Évidemment, un guide ou un éclaireur pourrait préférer un bâton de combat doublant comme bâton de marche, tandis qu’un chasseur pourrait préférer une lance, embrochant ses ennemis de la même façon que son gibier. Il est important que les armes de mêlée ne soient pas trop encombrantes, puisque les rôdeurs sont typiquement aussi des experts du combat à distance, utilisant arcs, arbalètes, javelines et couteaux de lancer pour abattre leurs ennemis à une distance sécure.

Finalement, l’importance des accessoires ne devrait pas être sous-estimée. À titre d’experts en survie, les rôdeurs devraient être équipés de matériel destiné à les aider à vivre en nature. Ce qu’un rôdeur ne porte pas en armure, il peut aussi bien l’avoir en équipement additionnel, que ce soit un sac de couchage, des gourdes, de la corde, du matériel de cuisine ou des poches garnies de remèdes et de rations. Un rôdeur avec un gros sac à dos impose le respect. Après tout, c'est le devoir d’un rôdeur que de lancer quelques pommes en collation pour tout compagnon ayant raté son deuxième petit-déjeuner.