Aventure & Taverne

Pour celui ou celle qui est seul, il y a une taverne.

UNIVERS

Adventure & Taverne, personnage de Grandeur Nature

Dans le genre fantastique, la taverne ou l’auberge connecte la normalité de la vie quotidienne médiévale avec les aventures intrépides des héros et des voyageurs qui explorent le monde.

C’est un lieu sécure, un endroit où les gens du commun, les artisans, les ouvriers, les vieux ivrognes et les conteurs paysans peuvent rencontrer des aventuriers et des vagabonds autour d’un bon repas ou d’une chope. L’extraordinaire s’y mêle au banal et donne naissance à des personnages iconiques du genre fantastique comme le tavernier, le donneur de quêtes ou le barde, ce dernier étant de loin le plus prestigieux puisqu’il accompagne régulièrement les aventuriers dans leurs périples.

L’inspiration Aventure et taverne laisse le piédestal à ce thème, abandonnant brièvement l’action et les mystères de l’aventure pour se concentrer sur ce qui se passe entre temps.

L’espace est laissé pour tous ces petits moments ordinaires qui donnent vie et authenticité à un personnage et à ces rôles de soutien sans lesquels aucun univers fantastique ne pourrait s'épanouir. Sans une dose de quotidien, il n’y a rien pour mettre l’aventure en perspective ou pour distinguer les héros du monde qui les entoure.

Parfois même, ce sont ces personnages ordinaires qui ont le potentiel d’accomplir les plus grands actes de bravoure, des gens du commun comme Sam Gamgee ou Hodor, se retrouvant dans des circonstances exceptionnelles.

Personnages

S’éloigner d’un pas des devants de l’action pour se consacrer à un personnage de soutien ou même un simple roturier peut être une expérience unique en grandeur nature. Prendre le temps de performer un rôle plus classique offre des opportunités de simuler la vie médiévale et d’effectuer des moments de reconstitution authentiques. Cuisiner un bon repas historique, servir des mets et des breuvages immersifs, faire de la musique ou raconter des histoires augmentent l'ambiance et l’immersion de tout le monde en GN.

Similairement, la présence de personnages non héroïques peut améliorer l'expérience de tous les participants en mettant en scène des personnes ordinaires qui ont besoin d’assistance ou qui souffrent sous le joug de nobles et de tyrans. Une menace a aussi toujours plus de poids si certains personnages réagissent avec peur, panique et impuissance, et des personnages influents paraissent toujours plus impérieux avec des gens pour leur manifester révérence et soumission.

Il y a beaucoup de potentiel à jouer des personnages qui sont un peu dépassés par les événements et qui se retrouvent à la merci des forces en présence. De tels personnages peuvent prendre de nombreuses formes : un commerçant inquiet, une artisane fière de son ouvrage, un tavernier trop curieux, un idiot du village, une naïve jeune bergère, un vieux grincheux, un conteur sage, un paysan pathétique, une mendiante malade, un fermier supersticieux, un ménestrel opportuniste, un ivrogne grossier ou un forgeron traditionaliste.

L'ENSEMBLE DU FORGERON

Découvrez l'ensemble

À PORTÉE DE MAIN

BOURSES ET SACS

Découvrez la collection

LE REPAS EST PRÊT

COUTELLERIE ET CHOPES

Découvrez la collection

Costumes

La vie en périphérie de l’aventure est orientée autour du repos et des bons moments entre compagnons. Se préparer à la vie d’auberge est avant tout de s’assurer de pouvoir manger, boire et festoyer. Ustensiles, gobelets, plats et chopes sont évidemment incontournables pour cette raison, mais les dés, cartes et autres jeux de table sont aussi les bienvenus à la taverne, éclairés à la lueur des chandelles.

Alors que la boisson coule à flot, la monnaie change de mains et les écus sont lancés aux bardes. Une bourse robuste est donc plus que nécessaire pour assurer une soirée de qualité, de même qu’un bon sac pour transporter des vivres en abondance.

En termes de vêtements, les gens du commun que l’on retrouve dans les auberges se distinguent par leurs habits simples et pratiques.

Une bonne tunique, une ceinture robuste, un bonnet et une bourse sont souvent bien suffisants pour habiller un paysan ou un simple artisan. Des accessoires professionnels peuvent aussi être ajoutés, comme un tablier de forgeron ou des outils ordinaires. S’ils sont forcés à combattre, gourdins, dagues et armes improvisées seront certainement au rendez-vous pour l’autodéfense de ces gens du commun.