Viking

Mieux vaut se battre et tomber que vivre sans espoir.

UNIVERS

Rogues & Assassins, LARP character Icon

Maîtres navigateurs, explorateurs légendaires, marchands, pillards et conquérants, les Scandinaves du haut Moyen-âge étaient une force impossible à ignorer partout où leur présence se faisant sentir.

Du 8ème au 11ème siècle, ce peuple nordique a étendu son influence à travers l’Europe, jouant un rôle déterminant de Kiev jusqu’aux îles britanniques, traversant le continent d’Est en Ouest pars les côtes et les rivières. Cette période historique est souvent référée comme l’ère Viking en hommage à la marque indélébile laissée par ce peuple du Nord dont les voyageurs et marchands voguaient aussi loin que le Proche Orient et le Groenland, et dont les raids imprévisibles faisaient trembler le monde Chrétien.

Souvent représentés comme des païens sanguinaires ou des barbares sauvages par leurs contemporains chrétiens, ces peuples nordiques ont eu un profond impact culturel, bien que leur image aie beaucoup évoluée au cours de l’histoire. Initialement démonisés en raison de leurs pillages, leurs dieux païens et leurs pratiques esclavagistes, les Vikings ont été par la suite idéalisés comme des champions de bravoure et d’héroïsme guerrier ou comme une version européenne du mythe du noble sauvage.

Ces deux représentations sont au mieux des caricatures de la réalité historique des peuples Scandinaves, bien qu’elles demeurent très influentes dans la perception moderne des Vikings. La vérité semble être beaucoup plus nuancée, comme continuent de le démontrer nombre d’historiens et d‘archéologues. Les Scandinaves du haut Moyen âge appartenaient à une civilisation beaucoup plus avancée et complexe que cette image populaire réductrice. Les impressionnantes prouesses militaires des pillards et conquérants vikings laissent souvent dans l’ombre l’importance de leur immense réseau commercial, la richesse de leurs mythes et traditions ou des éléments remarquables de leur culture, tels que l’égalité entre les genres ou leur rapport unique à la mort.

Toutefois, il est impossible d’ignorer l’influence contemporaine de leur religion polythéiste, laquelle continue d’inspirer de nombreux artistes et créateurs qui gardent en vie dans l’imaginaire collectif des figures aussi connues qu'Odin, Loki ou Thor.

Personnages

En Grandeur Nature, les Vikings représentent un thème extrêmement populaire qui peut mener à une grande variété de concepts de personnage. Clairement distinct de l'archétype plus primal du barbare, le guerrier nordique est un des personnages classiques dans les événements fantastiques. Souvent caractérisés par une culture guerrière qui trouve un sens spirituel à trouver la mort sur le champ de bataille, combattre est autant un mode de vie qu’un moyen d’arriver à leurs fins pour ces personnages. Comme leurs homologues historiques, ils peuvent être mercenaires, pillards, conquérants ou aventuriers. Ils peuvent être motivés par la foi en leurs dieux et ancêtres, par une quête de terres et de richesse ou un désir de trouver gloire et honneur sur les sentiers de la guerre. Ils ne sont généralement pas limités par les normes et les tactiques de la guerre conventionnelle, étant habitués à combattre des ennemis plus nombreux ou mieux équipés.

Ils peuvent au contraire faire preuve de ruse et de tactiques ingénieuses. Qu’il soit un pillard opportuniste, un chef de guerre sans merci, un jarl prestigieux, une reine vétérante de cent batailles ou un berserker combattant avec une fureur sauvage, le guerrier Viking se distingue par sa culture et ses traditions uniques. Bien sûr, puisque les Vikings en GN tirent leur inspiration de toute une culture du passé, ces personnages sont loin d’être limités à des rôles de combattant. La riche tradition spirituelle des cultures nordiques peut facilement être adaptée pour concevoir des personnages mystiques tels que des prêtres ancestraux, des oracles, des graveurs de runes, des chamans superstitieux, tous capables de tisser des sorts, malédictions et bénédictions comme d’agir comme mentors et guides pour leur peuple. L’archétype du barde peut aussi facilement être réinterprété à partir du rôle traditionnel du skald, le conteur des sagas et grands récits héroïques scandinaves.

Que ce soit une fermière, un marchand, une artisane ou un pêcheur, tout personnage peut adopter le thème Viking s’il s’inspire des riches traditions du passé. Un autre aspect important de la civilisation Scandinave de l’ère Viking était sa portée géographique. Un personnage de Viking en GN pourrait très bien s’inspirer de cette réalité historique pour approfondir son histoire. Est-il possible que ce vieux guerrier ait combattu dans des pays lointains et exotiques comme mercenaire? Peut-être ce marchand a-t-il des amis à travers tout le monde connu? Se peut-il que votre personnage ait été adopté par le clan pendant une expédition étrangère? Les Vikings peuvent être étonnamment cultivés, cosmopolites et tolérants en raison de leurs voyages, même s’ils ne possèdent pas d’éducation formelle.

LES ARTISANS D'AZURE

L'Armure du dernier rempart

Découvrez l'armure du dernier rempart

LES ARTISANS D'AZURE

Armure Viking

Découvrez l'armure Viking

Costumes

S’inspirer des costumes historiques pour préparer son personnage de GN est probablement le meilleur point de départ. Dans une activité fantastique, il est clair qu’il y a plus de liberté pour sortir des conventions et ajouter une touche personnelle à son ensemble. L’important est alors beaucoup plus de savoir éviter les anachronismes trop évidents plutôt que de reproduire à la perfection les détails de la mode scandinave du 9ème siècle. De longues tuniques décorées de broderies au col et aux manches sont bien souvent la façon la plus simple d’aller immédiatement chercher cette base historique pour un nouvel ensemble. Des tuniques ou manteaux de laine peuvent aussi facilement être ajoutés pour une couche supplémentaire et un rappel du climat froid de la Scandinavie. Des fourrures peuvent parfaitement être ajoutées au niveau du cou et des épaules pour un aspect plus prospère, ou au contraire, plus sauvage, dépendant de l’animal.

Tout accessoire décoré de runes ou de noeuds nordiques peut égaler complémenter un costume d’inspiration Viking. Contrairement à plusieurs représentations modernes, les anciens Scandinaves appréciaient porter des couleurs vives comme signe de richesse et de prospérité. N’hésitez pas à choisir une couleur pétante pour vos guêtres ou votre tunique comme le bleu, le rouge ou l’ocre.

Pour les guerriers Vikings, le bouclier rond à poignée centrale était sans l’ombre d’un doute la pièce d’équipement la plus populaire. Souvent peint et décoré, le bouclier était essentiel pour la célèbre formation de mur de bouclier souvent déployée par les guerriers scandinaves. Cette prédominance du bouclier signifie également que la plupart des combattants utilisaient des armes à une main, dont la hache était certainement la plus populaire.

Toutefois, l’épée viking, une lame large conçue pour trancher, était également commune chez les combattants plus prospères capables de se l’offrir. La seax, un long couteau à lame simple, était souvent porté aussi bien comme arme secondaire que comme outil, tandis que les arcs servaient aussi bien pour la guerre que pour la chasse. L’armure iconique de l’ère Viking est la cotte de maille, tandis que les armures de plaque étaient presque inexistantes hormis les célèbres casques normands ou à lunette portés par les guerriers. Certains guerriers portaient toutefois les plus complexes armures lamellaires, souvent adoptées par les mercenaires ayant combattus au Proche orient ou en Europe de l’Est. Parfois, des combattants d’élite tels les housecarls laissaient de côté l’usage du bouclier pour manier de puissantes haches à deux mains, ou haches danoises. Ces guerriers ne pouvaient alors se fier que sur leur armure pour les protéger.